2011
05.11

Ce dicton bien connu est d’actualité.

En effet la sècheresse sévit, les agriculteurs se plaignent du manque d’eau, mais les conditions de vol sont exceptionnelles. Pas un jour ne passe sans que l’on voit de beaux cumulus joufflus alignés en rues de nuages. Si la présence du vent ne calmait pas notre ardeur, on peut dire qu’il y aurait des ciels à 100 kms tous les jours.

La semaine dernière: – un départ du Col d’Aulac avec un plafond très bas et une quarantaine de kms.

- le lendemain départ de Dienne avec un 100 kms, et surtout un premier 40 kms pour Juju, la valeur montante du club.

- lundi un 130 kms pour Nico et un beau départ en cross pour le retour de Philippe qui nous revient aprés un an d’arrêt de maladie.

- hier 3 vols au Col de Néronne pour l’école suivis d’une super ballade sur le massif, où tout le monde en à pris plein les yeux.

Jusqu’à samedi les conditions restent fumantes, sans vent, avec un risque orageux.

.

Les commentaires sont fermés

Theme Tweaker by Unreal