2012
02.01

J’ai profité de cette période de grand froid et de vol par procuration pour préparer ma saison 2012. Je n’avais pas prévu de partager ce document mais j’avoue que ce partage est une motivation pour moi alors allons y !

_ Bilan 2011 pour dégager mes points faibles.
_ Entrainement 2012, outils mis en place et bonnes résolutions…
_ Objectif 2012 et calendrier.

(Je ne parlerai pas de l’incertitude matérielle pour 2012. Quoi qu’il arrive mon choix est fait.)

Bilan 2011 :

J’ai couru peu de manche en 2011, seulement 14, contre 22 en 2010 et 28 en 2009.
3 compétitions longues, British Open en Slovénie, Natural games à Millau et Championnat de France à la Réunion.
2 compétitions B locales, Monédières et chez moi dans le Cantal.
Aucune A.

British Open Slovénie :
M1 : Stratégie trop conservatrice dans un terrain inconnu. Manque de préparation en amont avec visualisation des traces des années précédentes. Manque de vitesse en cheminement. 41 ème au goal.
M2 : Manque de motivation après une mauvaise option et évolution météo me font posé.
M3 : Devant sur le début de la manche, en mode banzaï, fuite en avant et posé.

Millau Natural Games :
M1 : Manche de push, pas mon point fort mais les conditions peu turbulentes me permettent de rester dans le coup, petite erreur en fin de manche par manque d’anticipation. 4 ème.
M2 : Posé très tôt après un cheminement turbulent ou je m’écarte trop du relief et prends le vent dans le nez. Je suis en IP5 et un pilote en VH passe mieux que moi… Manque d’analyse et placement timide. Manque d’engagement.

Championnat de France La Réunion :
M1 : Terrain inconnu, point bas fatal, manque de préparation.
M2 : Retard progressif sur la tête de course du à mon niveau inférieur, arrivée un peu en retard sous la pluie à l’avant dernière balise. Mauvaise utilisation de mon GPS, méconnaissance de la tolérance de 0,5% et mauvaise technique de virage aux balises. 31 ème.
M3 : Temps mini, bien dans le coup. Pas d’erreur et bon push sauf sur la rentrée au goal pas à full speed. 19 ème.
M4 : Léger retard sur la tête de course, efficacité perfectible en thermique. Manche stoppée alors que je bétonnais la rentrée au goal. 29 ème.
M5 : Du retard au départ puis bon retour. Enorme manque de lucidité dans la rentrée au goal à full speed, posé à 70m de la ligne. 37 ème.
Cette dernière manche me coute 10 places au général et me prive d’une lettre potable qualificative pour le Brésil en mars prochain…

B Les Monédières :
M1 : Loin devant toute la manche, rentré au goal complètement à la rue, mauvaise lecture de la finesse au goal, optimisme débridé, trop envie d’en finir vite. 4 ème.

B Cantal :
M1 : Devant seul tout le temps, bon changement de rythme, bons choix seul, seul au goal.
M2 : Devant seul, conditions généreuses, un plein négligé me coute un long point bas. 2ème.

Peu de bons résultats, je redescends 75ème au classement permanent. (57 en 2010)

Ce qui me semble mes points faibles :
_ Préparation
_ Mental et lucidité
_ Endurance
_ Efficacité en thermique
_ Full speed en turbulence
_ Rentrée au goal

Alors maintenant au boulot !

Les pistes de travail pour 2012 :

Pas de miracle, pour bien voler il faut voler. Pas toujours facile de voler autant qu’on le voudrait. Cette saison je vais essayer de voler utile en optimisant au maximum la durée de vol sur chaque journée et en volant constructif avec des thèmes de travail.

Préparation :
_ Analyse des traces en amont, vols de reconnaissance et pour 2012 je privilégie les compétitions en terrain connu.
_ Création d’une fiche de briefing, sorte de routine entre le briefing et le décollage avec toutes les infos à collecter et analyser.
_ Améliorer l’analyse topographique avant le vol. Préparation des scénarios.

Mental et lucidité :
_ Mise en place de routines sur une journée de compétition.
_ Concentration pour la gestion du stress. « C’est mon imagination qui tue mon courage ».
_ Résistance à la pollution radio.
_ Capacité à aller plus loin dans les conditions aérologiques.
_ Motivation
_ Anticipation, plan A, planB. « Les décisions tactiques représentent plus de la moitié des décisions des experts, alors que le pilote non expert procède au coup par coup. »

Endurance :
_ Augmentation de la durée de vol à l’entrainement.
_ Peniflow, alimentation.

Efficacité en thermique :
_ Entrainement à thème. « Essayer de trouver mieux sans trouver moins bien. » Equilibre entre regarder les autres et garder son feeling.

Full speed en turbulence :
_ Entrainement à thème. Pilotage au pied, pilotage aux B.
_ Cheminement rapide.

Rentré au goal :
_ Préparer en amont les scénarios de rentré au goal.
_ Utilisation des instruments. Optimisation best glide/speed to fly, Mc Cready.

Objectifs 2012

_ Classement permanent : Top 50.
_ Lettre potentiellement qualificative PWC : D, E, F.

_ Championnat de France Millau : Top 25.
_ Une manche A ou CF dans le Top 10.
_ Gagner en B.

_ Triangle FAI 100 km dans le Cantal.

Calendrier 2012 :

_ Elite – Foix Pyrénées, 31 mars – 1er avril.
_ Sport – La Seranne, 12-13 mai.
_ PréPWC – Cœur de Savoie, 26-28 mai.
_ Sport – Cantal Puy Mary, 2-3 juin.
_ Elite – Cantal Puy Mary, 16-17 juin.
_ PréPWC – Val Louron, 18-23 juin.
_ Championnat de France – Millau, 25-30 juin.

Reste plus qu’à trouver le temps de faire tout ça…
Bons vols à tous,
à bientôt en compet !

  1. Full speed, oui c’est ça. C’est un point faible quand ça bouge je lève trop facilement le pied…
    Pilotage au pied, c’est pilotage à l’accélérateur, gérer l’incidence sans les commandes pour ne pas contrarier la glisse. Certains top pilotes arrivent même à piloter dissymétriquement à l’accélérateur pour encore gagner de la glisse et de la vitesse. Y’a du boulot…
    Pilotage aux B, oui c’est accéléré sur une 2 lignes. même principe, ne pas toucher aux freins pour garder la glisse.
    Voili voilou.

  2. Slt,

    Bon, je parcours par curiosité, sachant que je ne suis pas assez « réfléchi » ni assez « rationnaliste » ni même assez mordu peut-être [ ? :-) ] pour m’interroger de la sorte (nul n’est parfait). En plus de ça, ça fait plus de deux ans que je n’ai plus volé en comp.
    Mais pour ce qui est de ne pas faire assez l’effort de réfléchir, j’ai sans doute tord, je sais bien !
    Et puis c’est clair que je vole pas en comp dans le même esprit que toi, je suis moins ferru de la perf max.

    Ce qui pourrait m’interpeller :
    - Analyse des traces en amont ==> je fais pas, trop fleimard du cerveau :-(
    - Améliorer l’analyse topographique avant le vol. Préparation des scénarios. ==> idem pour moi
    - Anticipation, plan A, plan B (un peu lié aux points précédents) ==> pas assez pour moi, je suis pas assez méthodique pour ça
    - Endurance ==> lié au nombre de vols long. C’est en volant longtemps qu’on finit par être endurant. Lapalissade.
    - Equilibre entre regarder les autres et garder son feeling (thermique) ==> dilemme classique, on s’est tout posé la question je crois

    Ce que je ne capte pas
    - « Full speed en turbulence » ?? Tu veux dire capacité à accélérer en zone turbulente out potentiellement turbulente ?
    - Pilotage au pied, pilotage aux B
    ==> excuse la question de l’inculte ignare, mais qu’entends-tu par « pilotage au pied », au juste ?
    ==> idem pour l’autre question du plouc de service : qui « pilotage aux B » ? C’est en config accélérée ?
    - je touche pas une canette pour ça, pas assez le couteau entre les dents.

    Mais merci pour l’exemple de démarche.
    Si j’en faisais l’effort, en transcrivant ça à mon modeste niveau, ça pourrait peut-petre m’être utile…

    a+
    olm

Theme Tweaker by Unreal